Les Carnets d'Art de Gier

Ce blog a vu le jour le 27 février 2019

Bonjour et bienvenue sur mon blog.
Benvenuto, Welcome, Добро пожаловать, Willkommen, bienvenido, 欢迎,  へようこそ,  Bem-vindo. Helló, fogadtatás, üdvözle.
Vous pouvez aussi visiter mon site : Gier  

Posté par Gier à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 novembre 2020

Puma concolor

Rapidement, parce que je n'ai pas le temps et parce que je n'aime pas rester sur ce puma plein d'erreurs posté samedi. Le voici donc rectifié :

20201129_152134

La photo....

Bonne semaine !

Posté par Gier à 06:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 novembre 2020

Les oeuvres en cours de création

En ce moment je m'éparpille un peu dans plusieurs directions. Mais j'aime bien ça. A la fois avoir plusieurs projets sur la table et plusieurs projets à des stades d'avancement différents ce qui me permet de travailler selon mes humeurs 

 

Voici un puma concolor. Un puma, ou un cougar. Le travail sur cet animal m'a d'ailleurs valu un paradoxe internautique amusant. Je cherche toujours à connaître ce que je dessine. Donc je lance une recherche cougar... et la page qui s'ouvre me renvoie à des annonces sexy. Cougar, malgré la pruderie affichée, le très américain moteur de recherche le plus connu de la planète,  pense sexe et dames âgées en mal, (dois je écrire en mâle ?) de chair fraîche avant de penser à un des animaux les plus mythiques de l'Amérique du nord.

Bref, le voici avec pas mal de défaut. Dont un qui m'a sauté aux yeux ce matin. La faute sans doute à une séance de travail qui s'est poursuivi fort tard dans la nuit.

Toujours le même problème. Savoir s'arrêter !

IMG_20201128_074651_486

 

 J'ai pris cette seconde photo en NB parce qu'avec les lumières artificielles de la nuit, c'est le seul moyen que j'ai de faire une photo à peu prêt présentable. Et le NB me suffit pour voir les défauts. 

20201128_001300

 

 

 

 

 

 

Et puis, il y a ce nu, dont je vais devoir retravailler rapidement les proportions. La main du haut, j'y ai passé un temps fou !

J'hésite encore pas mal sur ce que je vais en faire. Je déciderai crayon en main, comme d'habitude. D'ailleurs ce n'est pas moi qui choisit. C'est le dessin !

20201127_201235

 

 

Et, ci-dessous, avec quelques coups de crayons supplémentaires. Je connais au moins une personne qui ne va pas aimer ce dessin. Mais je n'arrive pas à le voir avec ce joli visage à lèvres pulpeuses que vous voyez ci-contre ! En fait l'idée, c'est de détourner la notion de beauté intérieure. 

Et la feuille que j'ai massacré en gommant... 

20201128_000657

 

 

 

 

 

Voilà donc de quoi occuper ce week-end grisonnant !

 

26 novembre 2020

Crâne

Puisque je n'ai pas le temps de travailler mes oeuvres en cours, je poste des travaux anciens.

Une série de crâne (ici celui d'un chat) travaillé au crayon.

Crâne1

 

Il s'agit là d'une ébauche jamais terminée...

Crâne11

 

 

 

 

 

 

 

 

... somme toute,
un travail assez grossier...

 

 

 

 

... mais que j'ai achevé avec un montage digital. L'idée étant de travailler la minéralité.

Crâne12

En fait de série, c'est le seul que j'ai commencé, sans vraiment l'achever ! N'attendez donc pas la suite, elle n'est plus à l'ordre du jour. Par contre j'ai une jolie collection de photos de crânes prises dans les museums d'histoires naturelles ; mamouth, dauphin, otarie, baleine, morses, félins divers et autres animaux préhistoriques... un jour peut-être, si l'envie me revient !

 

Posté par Gier à 08:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 novembre 2020

Le cauchemar de Camille.

N'ayant pas le temps de communiquer plus que ça,  je vous livre ce futur petit tableau. Camille (modèle aux apéro-dessin) et un Idiacanthus atlanticus, poisson des abysses (3000 mètres).

Le dessin a été exécuté en 1mn. Je l'ai reproduit sans le retoucher. Une pose simple comme je les aime. 

Je travaille en parallèle un cougar pas content du tout. Toujours deux chantiers en cours !

20201121_180104

20201122_181723

Vous pardonnerez certainement la piètre qualité des photos, mais comme ce n'est pas fini, ce n'est pas très grave,  ça suffit pour donner une idée correcte de l'œuvre. C'est un partage à la bonne franquette !

 

Posté par Gier à 08:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 novembre 2020

Et les abonnés dans tout ça... ?

Si vous aimez les belles lettres, les bons mots, les histoires, loufoques parfois, sensibles souvent, je ne saurais trop vous conseiller d'aller visiter le blog d'Alainx.
Vous pourrez y lire des recits et des essais qui vous donneront à réfléchir ou vous plongeront dans un univers décalé. Et parfois pas loin d'être délirantes.
Et c'est par ici que ça se passe :

AlainX

Le regard de cette Lydia Délectorskaya m'interpelle, comme on dit chez les psys. À moins que ce ne soit sa chevelure ou son teint ou son " col Claudine "... Cette Lydia qui resta une vingtaine d'années devant le regard de Matisse vous inspire-t-elle ?

https://alainx3.blogspot.com

 

Posté par Gier à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

19 novembre 2020

Cassis

Suite au post de Chinou qui a si joliment évoqué Cassis et les calanques .....

J'arrête là et viens ici préciser une chose géographiquement importante :
On dit souvent "les calanques de Cassis". Rien n'est plus faux.
La quasi totalité des calanques se situent sur la commune de Marseille, d'autre sont à la Ciotat et d'autres encore sur les communes de la côte bleue, comme la belle calanque de Niolon située sur la commune du Rove.
Mais il faut reconnaître à Cassis d'avoir réalisés un beau coup de com, elle qui a réussi à s'approprier les calanques et à les associer à son seul nom alors qu'il n'y en a que 3 sur son territoire.

Donc, disais-je, Chinou a récement voyagé à Cassis et en a tiré de belles aquarelles. En écho à son travail, je vous propose ici une série de dessins et aquarelles que j'ai faite souvent sur le motif dans les mêmes paysages. Des formats assez petits donc (un carnet de croquis de tailles différentes) et je donnerai les techniques au fur et à mesure des oeuvres que je présente ci-dessous :

CassisBestouan 17

 Désolé pour le format minuscule. Je ne sais plus où j'ai "placé" ce dessin réalisé à au stylo et à l'aquarelle (ça signifie que je l'ai perdu hein !). C'est l'entrée du port de Cassis avec ses deux phares. Je l'ai dessiné depuis la plage du Bestouan.

 

CassisGrande plage Toujours depuis la plage du Bestouan, cette fois, c'est la grande plage de Cassis que l'on voit surmontée de la Couronne de Charlemagne. Sur la 1ère colline, celle où il y a les arbres penchés se situe la villa dela famille Ricard, un des leader mondiaux des alcools et spiritueux dont le nom est associé à l'emblématique boisson anisée marseillaise (qui au demeurant est fabriquée dans le nord dela France). J'ai réalisé ce dessin avec ce que j'avais sous la main : un sylo bic bleu.

 

PlagCorton2Toujours un format ridicule pour cette image qui a subit le même sort que la première.

Cette fois c'est la plage du Corton. Il faut aller vers le parking de la Madie, après le terrain de foot et avant le 1er vignoble, pour atteindre cette plage caillouteuse à souhait.
Dessin réalisé au stylo puis travaillé à l'aquarelle.

 

portCassis 17

Et zou maï, encore une vue de l'entrée du port de Cassis. Par rapport à la vue précédente (1ère photo), je me suis approché, j'ai grimpé sur les rochers qui domine la plage du Bestouan, sur la gauche et dominant l'entrée cette fois, j'ai ignoré le phare rouge pour me concentrer sur celui situé à babord (en sortant du port).
Stylo réhaussé au crayon de couleur.

 

CouronneCharlemagne La couronne de Charlemagne. Mes enfants appellent ce rocher le rocher du roi lion et c'est vrai que, lorsqu'on le longe depuis l'autoroute qui va d'Aubagne à la Ciotat, il lui ressemble drôlement. Et, dans les moments de rêveries, on ne sait plus trop s'il faut s'attendre à voir apparaître le grand félin ou l'illustre empereur sur son sommet.
Dessin au stylo sur papier.

Portmiou

Voici enfin une calanque, celle de Port Miou. Je pense qu'il s'agit là de la sortie de la calanque (la plus longue, 1.8 km), A babord quand on sort en bateau.
Dessin au stylo et au crayon.

 

 

PointeBonneMere 17Pointe de la Cacau. Pour voir cette pointe, il faut aller sur la plage naturiste de la Presqu'île. C'est la pointe extrême de la calanque de port Miou. Elle signale, de l'autre côté, l'entrée la calanque d'En Vau.

Aquarelle à l'eau de mer (Ca change rien de rien, mais ça interpelle toujours quand on le dit !).

 

ArbresRochesBlanchesJe terminerai cette balade cassidaine par un sujet que j'aime bien, les arbres et en particulier les pinus. Ici un pinus pinea, tourmenté par les éléments, le vents, les embruns salés, le soleil brûlants et la pauvre terre méditerranéenne. Pour trouver celui-ci, il faut aller sur la plage naturiste des Roches blanches. Un bouquet de pins courageux et austères veillent sur les baigneurs et les baigneuses qui parfois vont chercher sous leur ombrage rugueux un refuge contre les ardeurs du soleil.
Dessin fait sous l'oeil attentif d'une belle brune. Je n'ai accepté de me laisser distraire qu'une fois le dessin terminé. J'ai des valeurs moi môssieur !!!
Dessin au crayon, plus tard offert à un ami photographe.

Et comme ce dessin me plaisait bien, j'en ai fait une version qui évoque la rudesse des éléments au travers de la seule couleur (c'est la dernière image de ce post)

 

Arbre-R-BlancheWAu même endroit, les Roches Blanches, un autre pin qui devait chercher la tranquilité, l'a trouvé en poussant à flan de Falaise. Presque au sommet. Au dessus, un mur de clôture enferme ses propriétaire et les sépare du commun des mortels.

Cet arbre là, comme le précédent, n'a pas choisi la facilité pour trouver le calme. Mais il profite d'une vue magnifique sur les falaises de Cassis et les corps nus des amateurs de baignades en tenue d'Adam et Eve.

 lalectricePuisque j'ai évoqué une belle baigneuse brune, en voici une autre qui a accepté, si je puis dire,  de se laisser croquer !
A la vérité, elle était dans mon dos. N'ayant pas vocation à déranger les gens qui veulent rester tranquille je n'ai pas changé de position et, jetant de temps en temps un coup d'oeil rapide derrière moi, je l'ai dessiné en train de lire sans rien lui demander.

PinusPinea Rouge W2

 

Voici donc la version rouge de mon pinus des Roches Blanches. Il est aujourd'hui à Bruxelles, bien loin des rivages ensoleillés où se trouve celui qui servit de modèle.

 

 

  C'est la fin de cette balade estivale... quoique, certains dessins aient été réalisés par une  de ces douces journées hivernales méditerranéennes où il fait bon être dehors. Mais dessiné en été ou en hiver, ces paysages évoquent immanquablement la saison estivale. En cette triste période, ça ne pourra faire de mal à personne. Je vous souhaite la bonne journée.

Posté par Gier à 09:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 novembre 2020

Tableau à 2 titres.

Voilà donc ce grand dessin terminé (grand = 65x50 cm). J'ai évoqué l'idée de le proposer avec deux titres. Non pour demander aux spectateurs d'en choisir un à ma place, comme si j'étais indécis, mais plutôt pour que, selon que vous soyez d'humeur féministe militant ou légère et charnelle vous puissiez vous reconnaître dans ce premier titre :

  1. De la difficulté d'être femme dans un monde d'hommes 

ou dans celui-ci qui m'a été soufflé par une admiratrice.

        2. La fille au cul qui décroche la mâchoire.

Vous trouverez dessous la fiche technique et des détails. 

20201115_143221

Titre au choix.
65x50 cm
Crayon, crayon de couleur, pierre noire et fusain sur papier
2020.

Oeuvre disponible et copie imprimée et numérotée disponible.

 

Ici un détail sur le poisson-ogre (onoplogaster cornuta, un poisson dont les dimensions n'excèdent pas 15 cm, que l'on trouve jusqu'à 5000 mètres de profondeur et qui ne distingue quasiment pas la lumière)

20201115_121216

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici les mains et les fesses. Vous apprécierez le gouffre (mot parfaitement adapté ici) entre cette partie du corps propre à susciter l'imaginaire érotique et ce poisson à l'aspect monstrueux.

20201115_121245

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et enfin honneur aux membres inférieurs en pied de page (Oui, en plus je m'essaye à l'humour)

20201115_133822

 

 

 

 

Posté par Gier à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 novembre 2020

La fille contre le mur....

.... avance. La fille contre le mur avance.  Bon, là il y a une contradiction dans cette phrase d'accroche. De toutes manières, ce ne sera pas le titre. Ou plutôt devrai-je dire les titres. Car il y en aura deux. Et selon que vous soyez d'humeur militante ou légère, vous retiendrez celui qui vous plaira. 

En atendant,  je vous laisse voir le meilleur et le pire de ce que la nature a créé. 

Je vous laisse décider si ceci est le meilleur ou le pire....

20201113_153007

 

 

 

 

 

... Et cela le pire ou le meilleur.

20201112_121434

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous aider à choisir voici le tableau complet. Mais pas terminé. Je dois reprendre la main droite, la lumière sur la cuisse, l'ombre du Poisson-ogre (anoplogaster cornuta) et je fais quoi avec l'ongle du gros orteil hein, je fais quoi ?)

20201113_154012

Et pour terminer,  ci-dessous, un sondage que j'ai fait passer en story sur Instagram. J'ai quand-même eut deux sondés qui ont choisi Trump (et un qui ne doit pas aimer Charlize Theron, là le mec, je trouve qu'il crache dans la soupe !)

IMG_20201111_092745_004

Posté par Gier à 08:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 novembre 2020

LE MONDE D'APRÈS....

Pour une fois depuis fort longtemps, aujourd'hui vous aurez droit à un peu de littérature.

 

Hier avec ma chère et tendre, nous sommes allés au restaurant.
Nous nous sommes  installés sur la terrasse d'une adresse de Cassis qui nous a parue sympathique et gouleyante. Mais il y avait une contrainte... il fallait garder le masque pour éviter la propagation du Coronabidule.

Devant notre étonnement, le patron nous a assuré qu'il avait la solution.

Confiants, nous avons passé commande. Lorsque les premiers plats sont arrivés, ils n'étaient pas servis dans des assiettes mais étaient en photos sur deux tablettes. Une application diffusait les odeurs des plats. Ô Sainte Mère de Dieu, ces parfums suaves, Ô Bonne Mère, ces bouquets de saveurs complexes et délicats, Ô Moun Diou ces arômes puissants, un bonheur de gourmet !
Une fois le temps de dégustation normal du plat terminé, les serveurs ont récupéré les tablettes et en ont emmené deux autres avec les photos du plat principal puis celles du dessert et du café.

Au moment de payer, j'ai pris une photo de ma carte bancaire. J'ai cherché une appli diffusant le fumet délicat et rassurant de l'argent mais je n'en ai pas trouvé, ce qui est normal puisque, comme on le sait, l'argent n'a pas d'odeur. Mais le patron m'a dit de ne pas m'inquiéter : "... Dans une société obsédée par l'image m'a t'il dit, la photo de la carte suffit"

Main dans la main nous avons quitté ce havre de paix. Adieu le sourire des serveurs, le décolleté de la serveuse, l'ombre des platanes et la vue sur le décolleté de la serveuse sur la mer. Nous étions heureux de ces quelques instants comme suspendus dans le temps, à la fois technologico-délicieux, un rien décalé et très écologiques, puisque n'ayant rien consommé, nous avons contribué à la préservation de la planète. Heureux et fiers de nous !

 

Je pense que le monde d'après le Coronamachin va être très différent. Bouleversé même. A n'en pas douter, nous vivons une époque formidable.


 

Posté par Gier à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,